Comment lutter contre la fatigue – Remèdes de Grand-mère

0
112
Comment lutter contre la fatigue - remèdes de Grand-mère

Vous ressentez une réelle baisse de tonus ? Nos mamies et toutes celles qui les ont précédées savent que la forme est dans la nature et que nos placards regorgent de potions magiques. Découverte.

Nous traversons tous des périodes de faiblesse. Pour y remédier, une première règle dictée par nos aïeules : nous sommes ce que nous mangeons. Et côté assiette, nos grands-mères ont toujours su donner priorité aux vitamines ; comme elles, privilégiez donc les fruits frais et pensez à confectionner chaque matin votre cocktail anti-fatigue : mélangez le jus de deux oranges (riches en vitamine C) avec un jaune d’œuf, une cuillère à café de miel et quelques gouttes de jus de citron. Vous vous sentirez mieux préparé à affronter la journée.

Le stress quotidien est lui-même un fournisseur officiel de fatigue. Une cure de magnésium (connu pour ses vertus antistress) permettra de retrouver votre dynamisme. Pour cela privilégiez les épinards, les fruits oléagineux (noix, amandes, etc.) et légumes secs (haricots blancs, lentilles, pois cassés). L’équilibre de votre système nerveux s’en trouvera préservé. À l’inventaire des légumes les plus bénéfiques, il faut aussi ajouter la carotte. Celle-ci a d’ailleurs connu des applications médicinales avant même d’être consommée comme légume. N’attendez plus pour peler cinq carottes, les passer au mixer et profiter de leurs valeurs énergétiques ! Boire un jus de carotte frais tous les jours permet de réduire significativement les effets du stress sur l’organisme.

Des aliments « miracle »

L’ail est probablement le plus ancien et le plus connu des remèdes naturels. Et à l’exception de sa forte odeur, il n’affiche que des vertus (antioxydant, stimulant la circulation sanguine, etc.). Tonique très efficace, il est le remède parfait en cas de fatigue et surtout il s’accorde à toutes les salades! Les bulbes d’ail entiers grillés font d’ailleurs d’excellentes entrées. D’autant que grillées, les gousses conservent leur saveur tout en perdant leur forte odeur, ce qui n’est pas négligeable …

L’avoine, quant à elle, est une céréale très riche en nutriments. Si on la consomme principalement au petit déjeuner sous forme de flocons, son action contre la fatigue est plus grande encore lorsqu’elle est cuite. Déposez une cuillère à soupe d’avoine séchée dans un demi-litre d’eau bouillante pendant 5 à 10 minutes puis filtrez : votre tisane est prête. Ne passez pas à côté de cet exceptionnel tonique nerveux: avec l’avoine, la fatigue s’éloigne!

Des plantes énergétiques

Les plantes constituent le moyen le plus naturel pour combattre la lassitude et la fatigue saisonnières. Même s’il lui arrive de nous piquer les mollets, l’ortie est loin d’être une mauvaise herbe : elle reste une plante très bénéfique pour la santé de chacun. Ses feuilles sont riches en fer, en silice, en magnésium et en oligo-éléments. Pour confectionner une bonne soupe d’orties, n’utilisez que des feuilles d’orties fraîches passées au mixer avec deux pommes de terre et un peu de crème fraîche. Pour ceux qui s’interrogent, l’ortie se cuisine comme l’épinard. Pour ceux qui s’interrogeraient encore, il est également possible de préparer une tisane d’orties séchées : comptez une cuillerée à soupe d’orties séchées (jeunes pousses et feuilles) et laissez infuser 10 minutes dans 250 ml d’eau. Si cette tisane peut manquer de goût, elle ne manquera pas de vous redonner force et vitalité.

Nos grands-mères sont d’accord avec les herboristes chinois : l’astragale est un puissant tonique. Consommées en bouillon, ses racines renforcent le système immunitaire. Pour cela, placez 30 g de racines finement hachées dans une casserole et laissez mijoter 60 minutes dans 500 ml d’eau. Cette préparation (rassurez-vous , sa saveur est plutôt sucrée) pourra ensuite être utilisée en bouillon ou encore en eau de cuisson pour votre riz. Et finalement l’astragale, ça vous gagne …

Boostez votre cerveau !

Au chapitre forme intellectuelle, le poisson est le meilleur ami de l’Homme : le colin, le saumon et le cabillaud par exemple sont bourrés de vitamines E et B qui participent au bon fonctionnement du système nerveux. Il est de toute façon recommandé d’en manger au moins 2 à 3 fois par semaine, quel que soit votre âge. La gelée royale, quant à elle, permet de renforcer les défenses naturelles de l’organisme et de stimuler la mémoire. Il faut savoir que dans les ruches , la gelée royale est essentiellement réservée à la reine. Grâce à elle, cette dernière arbore une longévité 40 fois plus importante que celle de ses ouvrières ! Constituée en majeure partie d’eau, elle est aussi un condensé de vitamines , de minéraux et d’oligo-éléments. Tous les matins avant le petit déjeuner, durant un mois, laissez fondre sous votre langue 500 mg de gelée. Une manière aisée d’améliorer ses performances intellectuelles.

Côté stimulation, la richesse vitaminique de la pomme n’a jamais échappé à nos grands-mères. La liste de ses composants est interminable : sels minéraux, oligo-éléments, vitamines , fer, magnésium, sodium et silice (vous étiez prévenu… ). La pomme est un excellent fortifiant du système nerveux : grâce au phosphore qu’elle contient, elle encourage le travail cérébral. Du point de vue de nos aïeules, impossible de passer à côté des bienfaits du café. Outre son arôme inimitable, les principaux motifs de consommation du café restent identiques depuis la nuit des temps : chacun y recherche un effet stimulant. En effet, lors de tâches intellectuelles, la caféine allonge la durée de concentration et retarde l’apparition de la sensation de fatigue.

Des bains moussants et revivifiants

« Mens sana in corpore sana », affirmait le poète latin. On le sait depuis toujours, prendre soin de son corps c’est aussi soigner sa tête et son moral. Le bain est un instant rien qu’à soi, un moment propice au répit du corps, au délassement de l’esprit. Pour en profiter au mieux, certaines conditions doivent être remplies : tamisez la lumière, éteignez les téléphones, fermez les yeux. Pour mémoire, à 36 °C, le bain tiède détend : il est à la température du corps. Entre 25 et 30 °C, le bain reste frais et réveille les sens. Il tonifie et améliore la circulation sanguine.

Le bain de sel fait partie des remèdes ancestraux . Pour lutter contre la fatigue et la nervosité , il vous faut plonger dans un bain d’eau chaude dans lequel vous aurez versé 250 g de sel marin. L’effet est garanti ! Pour la santé du corps, nos grands-mères ont toujours pu compter sur le vinaigre de cidre. Ce dernier contient plus d’une trentaine de substances nutritives et a autant d’effets positifs sur le corps. Versez une tasse de vinaigre de cidre dans l’eau de votre bain, ce geste constituera une thérapie naturelle agréable et efficace contre le stress. Est-ce utile de rappeler que les anciens appelaient le vinaigre de cidre « l’élixir de jeunesse » ?

Pour la relaxation, les remèdes traditionnels tels que l’huile d’ylang-ylang sont à ne pas négliger. Véritable antidépresseur et tonique, elle est particulièrement recommandée pour le bain : mélangez 4 gouttes d ‘hui le d’ylang-ylang à une huile neutre pour bain et profitez-en pour vous relaxer. Les huiles essentielles de poivre noir, de romarin et de citronnelle sont également connues pour leurs pouvoirs stimulants. Ajoutez 10 gouttes de celle de votre choix à un gel de bain neutre, elles vous le rendront bien ! Enfin, parfait tonique, l’huile de cardamome agit sur l’organisme comme sur le moral. Ajoutez quelques gouttes à votre bain, ses pouvoirs fortifiants atténueront votre fatigue. Reste à souligner qu’en Inde, la cardamome est utilisée pour ses vertus aphrodisiaques …

Outre les bains, les massages des mains et des pieds permettront de stimuler votre corps. Ajoutez donc une goutte d’huile essentielle de romarin à votre huile de massage habituelle pour plus d’efficacité. Pour masser les muscles fatigués après un effort intense, préférez l’huile essentielle de basilic . Elle apaisera la douleur. Il va sans dire que se faire masser avec des huiles bienfaisantes aide à se relaxer et à dissiper la fatigue.

Enfin, n’en déplaise aux amoureux du transat, l’activité physique est indispensable à l’équilibre de chacun. Et pour sûr, nos grands-mères et arrière-grands-mères bougeaient davantage que nous ! La pratique d’une activité engendre la sécrétion de substances par l’organisme (dopamine, endorphines, sérotonine, etc.) qui produisent un état de bien-être physique et mental certain. En outre. les mouvements du corps augmentent l’irrigation sanguine des organes, entraînant ainsi une fortification générale de l’organisme.

On en arrive à la conclusion suivante: pour faire disparaître la fatigue, il faut surtout ne pas oublier de … bouger!

Comment lutter contre la fatigue – Remèdes de Grand-mère
5 (100%) 3 votes
PARTAGER SUR
Ayoub Belkadi
Ayoub Belkadi est un consultant et Freelance SEO. Il optimise des sites web pour atteindre la première page de Google en utilisant le référencement naturel Whitehat SEO. Il concois aussi des sites web sous la platforme Wordpress 100% responsive.