10 solutions simples pour se rebooster rapidement

0
427
10 solutions simples pour se rebooster rapidement

Coup de pompe, coup de blues.. Qui ne s’est jamais senti soudainement privé d’énergie, avec pour seule envie celle d’hiberner sous la couette? Une baisse de forme est vite arrivée et mine aussi bien le corps que le moral. Mais il existe heureusement des solutions simples pour se rebooster rapidement et avoir la pêche au quotidien.

1- Apprenez à respirer

On a beau le répéter, mais très peu de gens savent respirer. Le muscle respiratoire est le diaphragme et chez la plupart ce muscle possède un trajet très court, trop court du fait de sa mauvaise utilisation Réapprenez à respirer profondément. Inspirez par le nez en gonflant votre ventre (et non la poitrine), vous devez alors sentir votre diaphragme descendre. Expirez en soufflant par la bouche et en serrant le ventre, vous devez sentir votre diaphragme remonter sous vos côtes.
La fonction respiratoire a pour mission d’assurer la transformation du sang veineux en sang artériel, c’est à dire l’enrichissement du sang en oxygène et le rejet des déchets gazeux dont il est chargé, notamment le gaz carbonique. Le caractère le plus remarquable des mouvements respiratoires est leur automatisme. Ils sont en effet indépendants de la volonté, se poursuivent pendant le sommeil.
À l’inspiration. le poumon se gorille d’air. C’est un phénomène actif. dû à l’action des muscles inspirateurs (diaphragme. muscles scalènes, certains intercostaux, petit dentelé postérieur et supérieur) sur la cage thoracique. Pendant l’inspiration, la cage thoracique s’agrandit dans tous ses diamètres (vertical, antéropostérieur, transversal). L’expiration est le retour sur elle-même de la cage thoracique qui chasse l’air en dehors des poumons.
Elle ne réclame, dans la respiration normale, l’intervention d’aucune puissance musculaire active. C’est, en effet, un phénomène purement passif.
Les muscles inspirateurs n’interviennent que dans l’expiration forcée.

La gêne respiratoire ou dyspnée peut être liée à de nombreux troubles comme des problèmes cardiaques ou pulmonaires, à une allergie, mais également à un état anxieux. Si vous avez du mal à inspirer ou à expirer, il est important de consulter un spécialiste qui vous éclairera sur la cause de cette difficulté et établira un diagnostic. Si votre difficulté respiratoire est d’origine psychogène (anxiété, stress, etc… ), il se peut qu’elle soit liée à un syndrome d’hyperventilation ou à une spasmophilie. Il s’agit alors d’un symptôme bénin.

Prendre conscience de sa propre respiration peut avoir un impact significatif sur notre bien-être et notre niveau de stress, et cela peut même avoir des effets physiologiques concrets, notamment de baisser la tension artérielle. Pourtant, pour la majorité d’entre nous. lorsqu’il est question de mieux vivre, on pense généralement à changer notre diète ou à faire de l’exercice physique, mais peu de gens songeraient à changer leur façon de respirer.

2- Hydratez-vous

L’hydratation est très importante pour votre corps. Bien entendu, nous ne sommes pas tous égaux dans nos besoins, toutefois, tous les nutritionnistes sont d’accord sur le fait qu’il semble nécessaire de boire au moins 1,5 litre d’eau par jour, en dehors des repas. Un petit truc très simple à appliquer : Buvez un verre d’eau chaque matin, avant de vous lever et restez encore allongé 10 minutes. Ce geste simple permet d’épurer le système digestif, et d’hydrater le corps efficacement.

On boit trop de boissons sucrées, or, le sucre appelle le sucre : plus on en consomme, plus on a envie d’en consommer. N’attendez pas d’avoir soif pour boire. L’eau est indispensable à notre organisme.

Le corps humain contient jusqu’à 60% d’eau et notre métabolisme a besoin d’environ 2,5 litres d’eau par jour. Pour fonctionner de manière optimale, notre corps doit bénéficier d’un apport suffisant. Les aliments non lipides représentent un apport d’environ 1 litre d’eau par jour pour l’organisme. Il faut donc « boire » 1,2 litre minimum par jour. Et puis elle est sans sucre et ne contient aucune calorie!

3- Faites du sport

Ayez si possible une activité physique quotidienne, ou au moins 3 fois par semaine. Si vous êtes de nature anxieuse ou nerveuse, choisissez des activités de type aérobie (marche, jogging, vélo, nage), qui permettent de travailler votre cœur efficacement, et surtout calment vos tensions, ceci grâce à une hormone fabriquée pendant ce type d’exercices : l’endorphine. 30 minutes d’activité minimum sont nécessaires pour obtenir un résultat efficace. Évitez de faire votre séance de sport en fin de journée, surtout si cette séance est « violente » (musculation, sprint…).
Si vous faites du sport régulièrement vous mettez tous les atouts de votre coté pour garder votre poids et maintenir votre corps en bonne santé. Si la marche ne vous tente pas et que les salles de sport vous ennuient, pas d’excuses! Les idées pour se bouger sont nombreuses, à vous de trouver votre activité salutaire.

4- Évitez les excitants et autres

Cigarettes, café, alcool… agissent sur votre tempérament, et augmentent sans aucun doute votre nervosité.
On ne saurait trop vous encourager à cesser de fumer… Un café c’est bien, mais 4 à 5 cafés par jour nettement moins! La caféine en excès freine la fixation du calcium dans le corps, le saviez-vous? Et bien d’autres désagréments encore (hypertension artérielle). Alors tentez tout au moins de ralentir la consommation de ces produits.
Remplacez le café par le thé par exemple. car celui-ci possède de nombreux antioxydants, et il est 3 fois moins riche en caféine que le café.

5- En finir avec le mal de dos

Refusez le mal de dos comme « le mal du siècle ». Dans 80% des cas, le mal de dos provient d’un relâchement abdominal, de trop grandes tensions au niveau des lombaires et des trapèzes, tout ceci en raison de nos mauvaises postures et du stress. Revoyez vos positions assises, debout, reprenez une activité physique (elle suffit dans la plupart des cas), apprenez à vous détendre, soit par des gestes simples, ou en faisant appel à un praticien spécialisé dans la relaxation. Mais ne vous laissez pas enfermer dans le cycle infernal des anti-inflammatoires.

6- Réduisez votre consommation de médicaments

Tous ces médicaments sont-ils vraiment nécessaires? Faites un point sur vos prises, et jugez de la nécessité de celles-ci. Après 70 ans, les Français consomment en moyenne près de 10 molécules différentes par jour. Nous détenons d’ailleurs le record en Europe. Essayez de réduire votre consommation, préférez l’homéopathie moins nocive et souvent aussi efficace.

7- Surveillez votre alimentation

Ne parlons pas régime alimentaire ou privation, mais parlons qualité de vos aliments. Veillez à acheter des aliments en vérifiant la traçabilité. Pour les fruits et les légumes, achetez bio si possible, pour la viande, évitez la viande rouge et préférez les poissons (de haute mer), les viandes blanches (poulet le plus naturel possible). La viande rouge contient beaucoup de graisses saturées, et augmente par exemple le risque de cancer de la prostate chez l’homme.

8- Prenez des vitamines

L’étude SU.VI.MAX le prouve : un apport suffisant en vitamines et sel minéraux réduit le pourcentage de cancers, en particulier chez l’homme. Alors n’hésitez pas à manger des fruits et légumes. Le mieux est de rester 100 % naturel, mais si vraiment vous n’arrivez pas à manger suffisamment de fruits et légumes, alors recourrez aux vitamines en complément, et particulièrement la vitamine C. Choisissez le naturel : l’Acérola, petite cerise très riche en vitamine C, on la trouve sous forme de comprimés dans toutes les pharmacies.

9- Dormez et récupérez

Le sommeil est la clé d’une bonne forme. Il est le régénérateur de notre organisme et de nos cellules. Le manque de sommeil à long terme peut accélérer le vieillissement des cellules. Certains scientifiques décrivent un temps minimal de sommeil à 5h par jour. En dessous de ce temps, vous risquez un vieillissement prématuré.
Gérez votre temps de sommeil en vous accordant une sieste tous les jours si cela est possible, ou au moins le week-end. 15 à 20 minutes de sieste suffisent à vous « rebooster » pour mieux repartir. Ce temps représente une vraie plage de sommeil profond.

10- Apprenez à écouter votre corps

Notre mode de vie occidentale nous a fait perdre tous nos repères et nos sens. On ne vit pas de la même façon l’hiver que l’été, nos besoins sont différents (sommeil. alimentation… ), et
notre résistance n’est pas la même non plus. Respectez ces rythmes de saison. Si vous vous sentez fatigué, ne forcez pas, et essayez de vous reposer plutôt que de tenter d’assumer une charge de travail qui ne vous mènera qu’à une fatigue extrême avec ses risques (rhumes, grippes, mal de dos…). Réapprenez à écouter votre corps et prêtez attention à ses alertes.

10 solutions simples pour se rebooster rapidement
5 (100%) 26 votes
PARTAGER SUR
Ayoub Belkadi
Ayoub Belkadi est un consultant et Freelance SEO. Il optimise des sites web pour atteindre la première page de Google en utilisant le référencement naturel Whitehat SEO. Il concois aussi des sites web sous la platforme Wordpress 100% responsive.