Êtes-vous prêt à devenir propriétaire en 2016 ?

0
1169
Êtes-vous prêt à devenir propriétaire en 2016 ?

Prêt à taux zéro, prêt à l’accession sociale, prêt conventionné… Dans la série des aides pour devenir propriétaire de son premier logement. aucun coup de pouce n’est à négliger.

Le prêt à taux zéro de l’état

Initialement réservé à l’achat d’un logement neuf, le PTZ fait peau neuve en 2016. Ce dispositif, qui permet aux jeunes ménages d’accéder à la propriété, est étendu dans le neuf et dans l’ancien avec travaux. Il est élargi jusqu’à 40% de la somme empruntée (au lieu de 18 à 26% selon les zones géographiques). Le différé d’amortissement – période pendant laquelle l’emprunteur ne rembourse pas son PTZ – est porté à au moins 5 ans pour toutes les tranches de revenus. Il est étendu à l’ensemble des 36 000 communes rurales, soit 90% du territoire. Destiné à l’achat d’un logement comme résidence principale, le PTZ dans l’ancien doit s’accompagner de travaux de rénovation représentant au moins 25% du coût de l’acquisition. Pour en bénéficier, il ne faut pas dépasser un certain seuil de revenus, selon la zone de résidence.

Le prêt à taux zéro des villes ou des collectivités

Des prêts pour la construction ou l’acquisition d’un bien neuf ou ancien sont accordés par certaines collectivités territoriales. La plupart sont répertoriées au sein de l’Anil (Agence nationale pour l’information sur le logement). Généralement, il s’agit souvent des prêts complémentaires, comme en Gironde, pour acquérir un bien ou pour rénover un logement. À Paris, il existe le prêt parcours résidentiel, financé par la ville et réservé aux ménages les plus modestes. Il en existe également dans le département des Hauts-de-Seine, et aussi à Rennes. Toulouse ou encore Marseille avec le chèque premier logement.

Le prêt action logement

Accordé par Action logement aux salariés des entreprises privées adhérentes au Comité
interprofessionnel du logement (CIL), ce prêt est valable dans le neuf comme dans l’ancien. Il finance l’achat ou la construction d’un bien, à condition de respecter les normes environnementales en vigueur. Le prêt ne peut dépasser les 30% du montant total de l’opération. Il varie ainsi de 7 000 euros à 25 000 euros en fonction de la zone d’implantation du logement. L’emprunt peut être contracté sur une durée maximale de vingt ans. Le prêt Action logement n’a pas à être remboursé par anticipation si l’emprunteur quitte son entreprise.

Le prêt conventionné

Ce prêt ne nécessite aucune condition de ressource particulière. Il est accordé par l’établissement financier ayant passé une convention avec l’État. Il est possible de cumuler ce prêt avec des aides personnalisées au logement (APL) ou d’autres prêts aidés. Par exemple, le prêt aux fonctionnaires, qui ne s’adresse qu’aux agents de la fonction publique et aux personnels des départements et des communes (titulaires ou contractuels), ne peut être employé qu’en complément d’un prêt conventionné. Le prêt conventionné peut aussi bien financer l’acquisition d’un logement neuf ou ancien. Son taux est généralement légèrement supérieur à celui d’un prêt classique, mais les frais de notaires sont réduits. La durée de remboursement s’échelonne entre 5 et 30 ans.

Le prêt à l’accession sociale

Depuis le 1er août 2014, les conditions de ressources du PAS sont alignées sur celles du PTZ. Ce prêt offre la possibilité de prétendre aux APL. Tant que le prêt n’est pas intégralement remboursé, le bien sert uniquement de résidence principale. Le PAS peut financer l’intégralité de l’opération. Le taux dépend de la durée d’emprunt, mais aussi de l’établissement bancaire qui le propose. Toutefois, des taux maximums sont fixés. Ce sont les mêmes que pour le prêt conventionné.
Seules les banques conventionnées peuvent accorder un PAS. Celui-ci est cumulable avec d’autres aides comme le PTZ ou le prêt Action logement.

Le prêt des caisses de retraite complémentaire et mutuelles

Ce prêt est accordé pour la construction ou l’acquisition d’un bien neuf ou ancien. Les conditions d’octroi varient d’un organisme à l’autre; il faut se renseigner auprès de sa mutuelle ou de sa caisse de retraite. Ces prêts sont souvent plus intéressants qu’un prêt classique.

Êtes-vous prêt à devenir propriétaire en 2016 ?
Évaluez cet article
PARTAGER SUR
Ayoub Belkadi
Ayoub Belkadi est un consultant et Freelance SEO. Il optimise des sites web pour atteindre la première page de Google en utilisant le référencement naturel Whitehat SEO. Il concois aussi des sites web sous la platforme Wordpress 100% responsive.